Introduction
Poème 2
Poème 6
Poème 12
Mon Hiroshima
Poème pour le maté
Imprévisiblement prévisible
Mon amphétamine
Hay dia sin, hay dia con
Le Plongeon
Mon Antares
Asi es
Je suis mort
L’histoire d’un pendu ép 1
Le bourrin
Naissance d’un monstre
La place
Poème pour HIROSHIMA
Mère de la paisibilité
Subrepticement je m'éclipse
Impossible Agnosie
Monde réel
Hommage à Nietzsche
Vomissements
L’étudiante
L’impossible possible
Ma lavandière
Une île
En réponse…
Puta Vida

 

Le Plongeon

L'illusion me tourmente d'un destin improbable,
Tout comme l'eau courante ne peut rester potable:
Le chemin semble tracé comme le fleuve Amazone,
On ne peut effacer l'arrivage d'autres nonnes.

Combien d'étendues vides follement piétinées
Pour que paraisse aride l'estuaire imagé;
Combien de lunes gibbeuses bellement admirées
Pour que sonne hasardeuse la vue d'une pluie d'été.

L'écoulement d'un ruisseau joue un jeu turbulent:
Un va-et-vient qui vaut tous les doutes existants.
La suite ne peut s'écrire tout comme ce jeu d'eau folle,
Mais on peut la décrire si le coeur en raffole.

Des berges du Parana à l'étendue Chaco
Le flou fluvial s'en va vers un défunt chaos.
Mais le but est unique, telle la chute del Angel,
De son plongeon mystique naîtra l'Amour réel.